Mini-guide sur la SARL et ses caractéristiques

Parmi les différents statuts proposés par le gouvernement pour la création d’une entreprise, vous avez la SARL qui revient généralement auprès des professionnels. La SARL fait partie des formes juridiques les plus populaires en France. Elle offre des avantages non négligeables aux entrepreneurs qui souhaitent faire de leurs entreprises, un empire à l’avenir. Notre mini-guide se chargera de vous fournir toutes les infos possibles à savoir sur une SARL.

Quelles sont les caractéristiques d’une SARL ?

Une SARL (Société à Responsabilité Limitée) est une forme juridique qui permet aux associés d’avoir le plein pouvoir sur l’entreprise. Il faut savoir qu’une SARL n’est pas uniquement une société de personnes physiques ou morales, mais également une société de capital. Que vous ayez 10 % de part d’actions, vous avez autant de prise de décisions qu’un actionnaire majoritaire. Vous pouvez en apprendre plus sur les actions dans une SARL via ce lien web.

L'avantage principal d'une SARL se résume à la responsabilité limitée des associés. Ces derniers sont responsables des dettes ou des soucis financiers de l’entreprise à hauteur de leurs dépenses. Pour apporter leur pierre à l’édifice au capital social, ils ont le choix entre :

  • L’apport numéraire : argent, chèque, etc.
  • L’apport en nature : matériels, locaux, brevets, équipements, etc.
  • L’apport en industrie : connaissance, savoir-faire, compétence, etc.

Il faut au moins 2 associées (personne physique ou morale) et au plus 100 associés pour créer une SARL. Ces associés n’ont aucune limite d’âge et peuvent faire des apports selon leur convenance.

Quelles sont les différentes étapes pour constituer une SARL ?

Quel que soit le type de statut juridique que vous aviez choisi, vous devez mener à bien certaines actions afin de déclarer votre société. Concernant une SARL, vous devez procéder à :

  • La rédaction des statuts : en collaboration avec les associés, le gérant désigné pour l’organisation de la SARL se doit de définir le fonctionnement de l’entreprise. Dans les statuts doit se trouver le montant du capital social, la répartition des dividendes, l’objet social, le siège social, etc.
  • Le dépôt du capital social : il est recommandé de déposer le capital dans un compte dédié, mais surtout dans un établissement financier légal. Si les associés n’ont pas la somme exacte pour déposer, ils ont un délai de cinq ans pour apporter leur part.
  • La publication dans un journal d’annonce légale : c’est une phase indispensable lors de la création d’une entreprise. La loi oblige les associés à annoncer la création de la société via une publication dans un journal d’annonces légales.
  • L’immatriculation de la SARL : c’est la dernière étape pour créer une société SARL. Il faudra immatriculer la SARL au RCS (Registre de Commerce et de Société).

Une fois cette étape franchie, l’entreprise recevra le Kbis, les numéros SIREN, le numéro SIRET et bien d’autres informations…